• Agrandir le texte
  • Imprimer
  • Réduire le texte
Courriel | Glossaire

Recherche avancée

La revue de presse de l'année 2009

La Tribune
19/1/2009

« Convention Aeras : 173 000 demandes d’assurance »
« La Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) a signé en 2006 la convention Aeras (…). »

Selon la FFSA, plus de 173 000 demandes d’assurance de prêts ont été déposées au cours du 1er semestre 2009 par des personnes concernées par les risques aggravés de santé. Une proposition de couverture décès a été faite dans 96 % des cas.


L’Argus de l’Assurance
06/11/2009

« Encore un effort sur l’accès au crédit des malades »
« Dix à onze millions. C’est le nombre de personnes potentiellement concernées par la convention Aeras (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé), dispositif que Nicolas Sarkozy entend améliorer dans le cadre du plan cancer 2009-2013. »

Si les refus de couverture décès des emprunteurs concernés par un risque aggravé de santé ont nettement diminué depuis l’entrée en vigueur de la convention Aeras, les assureurs proposent de travailler à l’amélioration de la couverture invalidité en revanche. Les associations de malades souhaitent par ailleurs des avancées pour une limitation des surprimes.


L’Argus de l’Assurance
25/09/2009

« Des crédits pour les paraplégiques »
« (…) élargit l’accès à l’assurance emprunteur pour les paraplégiques. »

BNP Paribas Assurance propose des contrats d’assurance de prêt adaptées aux personnes paraplégiques.


Agence France Presse
03/11/2009

« Les conditions de prêts aux personnes malades peuvent encore s’améliorer »
« La convention AERAS (…) a amélioré les conditions d’attribution de prêts bancaires aux personnes malades – même si des progrès restent à faire, ce qu’a demandé lundi le président Nicolas Sarkozy dans le cadre du plan cancer. »

Annonçant les mesures inscrites au deuxième « plan cancer », le Président de la République a souhaité que la convention Aeras soit renégociée à son échéance avec l’objectif d’en améliorer l’efficacité.


La Tribune 26/09/2009

« Premier bilan de la convention Aeras »
« Les associations veulent renégocier le dispositif d’aide au crédit et à l’assurance emprunteur des personnes en mauvaise santé. »

A l’occasion du renouvellement de la convention Aeras, les associations signataires proposent d’en revoir trois aspects respectivement relatifs à la garantie invalidité, aux surprimes et à l’information.
Un article signé Séverine Sollier


La Tribune
04/07/2009

« La convention Aeras s’affiche dans les banques »
« Afin de renforcer l’information sur le dispositif Aeras (…), les agences bancaires s’équipent à partir de ce mois-ci d’une affichette dédiée. »

Une information relative à la convention Aeras, à destination du public comme des conseillers, et comportant notamment les coordonnées d’un expert Aeras.


 Le Revenu
01/07/ 2009

« Ni jeunes ni en bonne santé, comment emprunter ? »
« En 2008, 380 000 prêts immobiliers ont été refusés par l’assurance collective de la banque, car les emprunteurs avaient plus de 60 ans, ou des ennuis de santé…. »

Le dispositif de la convention Aeras est rappelé, ainsi que l’aide apportée par certaines associations pour constituer un dossier et démarcher les assureurs, et les offres ciblées proposées par certains professionnels.
Un article signé Myriam Simon


Gestion de fortune
01/06/2009

« Faciliter l’accès au crédit »
« Malgré les nombreuses avancées contractuelles et législatives, de nombreuses personnes présentant un risque aggravé ne parviennent toujours pas à trouver une assurance décès invalidité abordable et complète à l’occasion d’un prêt. »
Un courtier en crédit offre un service individualisé de recherche d’assurance pour les candidats à l’emprunt malades, anciens malades ou handicapés, qui ont besoin d’une solution adaptée à leur risque.
Un article signé Lucie Portejoie


Assurances des Particuliers
01/05/2009

« Meilleurtaux lance un service de courtage dédié aux risques aggravés, TousAssurés »
« Le courtier en crédit Meilleurtaux vient de mettre en place le service de courtage d’assurance de prêt pour les personnes présentant un risque aggravé (…). »

Une demande de prêt sur dix en 2008 présentait un « risque aggravé ». Un courtier en crédit se charge de solliciter huit assureurs partenaires pour proposer rapidement à ses clients concernés un choix de solutions adaptées.


La Dépêche du Midi
21/04/2009

« La FNATH fête le 1000e bénéficiaire de sa convention »
« La FNATH communique : “ Les personnes malades ou handicapées sont confrontées à d’énormes difficultés pour obtenir un prêt ou une assurance de prêt. ” »

La FNATH – Association des accidentés de la vie – a mis en place un partenariat privilégié avec un assureur pour accélérer et favoriser le traitement des demandes d’assurance pour emprunt de ses adhérents.